Le verger-maraîcher

Ce système de verger – maraîcher, ou maraîchage en Agroforesterie est un système en totale rupture avec les systèmes classiques de maraîchage : l’arbre reprend sa place dans nos paysages.

Dans la ferme de Refaire, 1 ha seront destiné à la pratique du maraîchage en permaculture sous verger. Au sein de cet hectare, environ 3 000 m² seront destinées aux haies : véritable îlot de biodiversité, lieu d’habitat pour la faune sauvage et source de fruits pour les hommes avec 145 arbres et 46 petits fruitiers ! Plus de 6 000 m² laisseront place aux légumes, et autres plantes aromatiques avec 1 000 m² de serre et un jardin mandalas organisé autour d’un bassin. Une petite basse-cour sera aussi présente…

Schéma du futur verger-maraîcher

Détails du projet agronomique du verger-maraîcher :

Après plusieurs visites de fermes en adéquation avec notre projet de la Ferme de Refaire, et notamment en s’appuyant fortement du projet de la ferme test de la Durette située à Avignon, une première proposition d’aménagement a été faite pour la parcelle de maraîchage.

  • Analyse de sol :

Des analyses pédologiques ont été effectué afin de constater l’état actuel du terrain. Ces analyses ont révélé une texture limono-argilo sableuse équilibrée. Ce sol est très sensible à la battance (quantité de limons fins importantes) et présente une semelle de labour à 40 cm de profondeur. Le sol est cependant très profond (supérieur à 1 m). En absence de croûte de battance, la présence de sable permet un bon drainage et une bonne aération du sol. Ce sol a donc une structure légère facile à travailler mais qui doit toujours être couvert pour pallier à la battance.

Le taux de matière organique du sol est faible ce qui nécessite un apport et un arrêt du travail du sol en accord avec nos convictions, le taux d’éléments minéraux est aussi faible. Ce sol a besoin d’un amendement de fond pour rétablir sa fertilité. Un chaulage est également nécessaire car le sol est acide.

Il faut donc redonner vie à ce sol matraqué pendant des années : l’arbre est une solution !

  • Disposition des haies :

Une haie brise-vent entourera la parcelle afin de couper du vent et de protéger les cultures. Une haie brise-vent filtre jusqu’à 50% du vent sur 20 fois sa hauteur !

Cette haie multi-strate est très favorable à la biodiversité et riche en ressource ! Elle sera constituée d’arbres de haut-jet (chêne, tilleul, merisier, acacia…), d’arbres fruitiers, et d’une strate buissonnante de petits fruitiers (framboisiers, groseillier, vignes…).

Effet d’une haie brise-vent

Des haies fruitières distantes de 10 m l’une de l’autre prendront place au sein de la parcelle maraîchère afin de dessiner des petits jardins où seront cultivés les légumes.

Des pommiers, cerisiers, poiriers, abricotiers, pêchers et pruniers de différentes variétés rustiques et anciennes viendront remplir le jardin. Des fruits avec du goût et de qualité !

  • Le maraîchage :

6 600 m² seront destinés au maraîchage sous forme de petites parcelles de 140 et 250 m² et de 1 000 m² de serres conduites en permaculture. Un jardin mandalas s’organisera, autour d’un bassin d’eau alimentant le jardin si nécessaire, petit jardin esthétique, et pleins de senteur pour chatouiller nos papilles.

Actuellement 1 000 m² sont déjà en maraîchage, les légumes débordent déjà des paniers !

Le jardin sera travaillé à l’aide de traction animale grâce à Joyce et Roxane :

  • Budget nécessaire au lancement :

Un petit budget est nécessaire pour le début de la plantation des haies : achat des arbres, amendements et préparation du sol pour casser la semelle de labour, aménagement de la basse-cour, achat des semences et plants….

Ainsi un peu plus de 10 000 € sont nécessaires au lancement de ce  projet… Vous pouvez vous aussi nous aider à lancer cette activité en parrainant un arbre…

Détails du budget :

  • Achat des arbres : 4 581 €
  • Achat des amendements : 1 240 €
  • Aménagement de la basse-cour : 610 €
  • Activité de maraîchage : 4 000 €

Total : 10 431 €

Le projet avance doucement mais sûrement, il se dessine petit à petit au fil des rencontres …


Janvier 2017 – Après l’obtention d’un prix dans la cadre du concours Arbres d’Avenir , nous avons commencé la mise en place de 400 m de Haies et nous projetons la plantation de 150 arbres fruitiers sur la parcelle de maraîchage .
Les arbres sont en jauge depuis quelques semaines et nous attendons des conditions favorables . En ce moment c’est le gel qui nous préoccupe.

6 , 7 et 8 Janvier 2017 : Super journées de travail en groupe sous les conseils techniques de David Dellas de Arbre et Paysage 32.

Ont été mis en terre :

Cornouiller sanguin • Fusain d’Europe • Troène des bois • Aubépine Monogyne • Néflier • Noisetier coudrier • Charme • Prunier domestique • Érable Champêtre • Laurier Sauce


Donnez-nous votre avis, remarques, suggestions ou pour plus d’informations contactez-nous par mail ou en commentaires. Toutes les idées sont les bienvenues !

 

Publicités